Depuis la fondation de l’association (qui est ouverte à tous), nous réalisons nos projets toujours plus ambitieux avec des moyens financiers toujours plus limités.

Notre matériel, mis à la disposition des membres et des bénévoles, engendre des coûts d’entretien toujours plus important, nous devons aussi songer à son renouvellement, ou le compléter en investissant par exemple dans de l’éclairage de qualité ; mais nous devons aussi investir dans des costumes, du maquillage, des accessoires pour tous nos projets audiovisuels.

La post-production génère aussi des coûts : les droits d’exploitation pour la musique, le coût des effets spéciaux (lorsque nous nous reposons notamment sur des banques d’effets spéciaux), les coûts des disques durs pour nos serveurs qui stockent nos 12 TéraOctets de rushes.

Puis, le film terminé, nous devons l’inscrire en festival où les frais s’envolent très rapidement (entre 1€ et plus de 100€), nous devons assurer la communication autour du film (ce qui a toujours un coût), puis assurer des évènements qui permettent au film de se faire connaître et d’être vu.

Avec l’association, nous souhaitions organiser davantage de tournages, réaliser davantage de projets… malheureusement, nous n’avons pas de local à notre disposition ainsi nous ne pouvons pas dispenser de stage d’initiation, ni même recevoir l’ensemble de nos membres afin de faire connaître l’association et de collecter de l’argent pour le financement de nos activités.

L’épidémie au coronavirus n’aide pas le développement de nos activités et d’ici un an et demi, maintenant, nous serons contraint de dissoudre l’association.

Il est toujours possible de nous soutenir grâce à vos dons.